LE CPL              COURANT PORTEUR EN LIGNE  

 SOURCES: cpl-france.org £ maison-domotique.com

 

 

 

 

 

[ PRESENTATION ] [ EXEMPLES ] [ PRODUITS ] [ REVENDEURS ] [ LIENS ] [ GLOSSAIRE ]

 

[ PRESENTATION ] [ EXEMPLES ] [ PRODUITS ] [ REVENDEURS ] [ LIENS ] [ GLOSSAIRE ]

 

222
22
Billion™ est une société implantée en Françe spécialisée dans la conception de

circuits logiques, (puces électroniques), et de plateformes RNIS. Billion fournis

ses produits à de nombreux fabricants mondialement connus...


C'est sous leur propre nom qu'ils s'exposent au grand public en proposant une gamme de produits orientés ADSL, aux capacités les plus simplesvers les plus évoluées .
Notre partenaire, La Maison de la Domotique™, a eu pendant trois semaines entre les mains le BIPAC-7560G . Derrière cette référence

peu évocatrice se cache un modem/routeur ADSL-CPL-WIFI très complet et évolutif ! Jugez plutôt ...


Coin matériel :

Le 7560G est capable de remplacer un modem ADSL et son routeur et ce quel que soit le protocole de connexion utilisé, ( PPPoE, PPPoA, ATM AAL5, etc. ), et le type de ligne, ( ADSL, ADSL2+ [pour le modèle 7562G], ADSL sur RNIS [non proposé commercialement en France], etc. ).
C'est le 4x4 des modems/routeurs : il passe partout !

Comme si cela ne suffisait pas, Billion embarque dans ce BIPAC-7560G le WiFi ( réseaux sans-fil ) et le CPL ( Courant Porteur en Ligne ) !

Billion 7560G
Billion 7560G

Contrairement à d'autres équipements disponibles sur le marché, la fonction WiFi ne fonctionne pas en mode "nivellement par le bas" car le point d'accès est capable d'accrocher aussi bien du 802.11b, ( 11MBps maximum ), que du du 802.11g , ( 54Mbps maximum ) et simultanément, tout en proposant bien entendu les classiques clés WEP 64 /128bits et WPA. Pour profiter de ce type de réseau, deux petites antennes trônent à l'arrière de l'appareil.

La partie CPL quant à elle est architecturée autour d'une puce Intellon™, ce qui amène automatiquement la compatibilité HomePlug . Ombre au tableau, cela oblige le BIPAC-7560G à avoir un transformateur externe. Pour rappel, HomePlug autorise des débits jusqu'à 14MBps et permet de crypter le réseau à l'aide d'une clé DES 56bits.

Avec tout cela, Il ne faudrait pas oublier le switch 4 ports Ethernet 10/100Mbps. Ces derniers ont la capacité de reconnaître un câble réseau "droit" ou bien un "croisé" et de s'adapter en conséquence, (technique appelée "auto-crossover").
"Cerise sur le gâteau", chaque port est paramétrable indépendamment : 10, 100, half-duplex, full-duplex. Bien entendu, ce paramétrage se fait via une interface Web.

De quoi est-il capable ?

Nous l'avons vu plus haut : l'appareil possède des fondations plutôt impressionnantes !
Voyons maintenant les " plus " qui marquent encore plus la différence ...

Le but d'un routeur est de "router", certes, mais tant qu'à faire autant qu'il protège les ordinateurs du réseau interne. Pour cela, la moindre des choses est d'embarquer un Firewall ( pare-feu ) ... ce qui est bien entendu le cas ici grâce à un Firewall-NAT . Ce type de pare-feu protège d'une bonne partie des attaques du Web et, via l'interface de configuration, permet d'ouvrir certains ports afin de laisser certains logiciels discuter en toute liberté (serveur Web, serveur FTP, logiciel peer-to-peer, visioconférence, jeux en réseau, etc.).

Chose rare dans des équipements "grand public", la présence d' un détecteur d'intrusion ( Stateful Packet Inspection ), d'un blocage de ports/IP/MAC et d'URL en sortie et d'un système prévenant les attaques extérieurs de type IP Spoofing, Land Attack, Ping of death, etc. Les amateurs apprécieront ...
Avec l'augmentation du nombre de lignes ADSL, beaucoup d'internautes ont installés leur serveur Web et utilisent un service appelé " Dynamique DNS ". Cela permet de posséder un nom de domaine tout en ayant une adresse IP dynamique. Quel rapport avec le 7560G ? Il embarque un "client" Dynamique DNS compatible avec la majeur partie des éditeurs qui proposent ce service (dyndns.org par exemple). Fini l'installation du client sur un ordinateur, le 7560G peu le faire !

Les utilisateurs avancés seront heureux de savoir que cette petite boîte gère également les DMZ, ( zone démilitarisée ), le DNS Relay et IGMP proxy . N'oublions pas la disponibilité d'un Syslog , d'un serveur Telnet et le support du SNMP v3 .

ADSL, Wifi, CPL, Firewall ... avec ceci ?

Configuration
Menu de configuration ADSL Le BIPAC-7560G est un fin gourmet ne faisant pas dans la demi-mesure :
Il fait également office de serveur et de client VPN , supportant différentes méthodes d'encryptage.

Pour rappel, un serveur VPN permet à n'importe qui ayant un "nom de connexion" et un "mot de passe" de se rejoindre un réseau local en se connectant au serveur via Internet.


Afin de garantir la sécurité des données, le flux est crypté. Le BIPAC supporte DES, 3DES, AES, MPEE (48 et 128bits) et IPSEC.
La fonction "client VPN" permet au 7560G de se connecter à un serveur VPN distant et de créer ainsi un véritable "réseau local étendu".
Ces fonctionnalités, généralement réservées à des usages professionnels, sont désormais à la portée de tous ! C'est ce qu'on appel le progrès ...

Pour qui souhaite gérer son réseau local de fond en combles, l'administration du QoS ( Quality of Service ) est un passage obligatoire : priorisation des paquets "LAN to WAN", gestion de la bande passante, contrôle sur IP, port et adresse, etc.

Brevet de pilote "non" obligatoire !
Billion a fait un travail remarquable sur l'interface de configuration de son appareil. La liste des fonctionnalités est impressionnante, mais le maniement est d'une incroyable simplicité car tout est groupé par thème.

Rarement un produit réseau aura aussi bien répondu aux "utilisateurs finaux" qu'aux "utilisateurs avancés" sans frustrer quiconque... Simple mais puissant !

Lors de nos tests, nous avons utilisé des équipements CPL de différentes marques, tous reconnus et paramétrés par le Billion. Le CPL chez Billion c'est au point !
Idem pour l'accès en WiFi qui n'a posé aucun problème en 802.11b comme en 802.11g.
Inutile donc de détailler les procédures.

Nous avons étés surpris par la fonction " client VPN " car, en deux clics et deux mots, le BIPAC-7560G fut capable de se connecter à un serveur VPN Linux et de partager cet accès au reste du réseau interne : "bluffant" de simplicité .

Des bruits de couloir persistants nous disent qu'avec une mise à jour du "firmware" (le micro-code interne) du 7560G celui-ci serait capable d'utiliser la fonction "TV" de l'ADSL ... Affaire à suivre très prochainement dans nos colonnes.